29 octobre 2012

Management & Leadership

Le point le plus embarassant du Leadership est d'être conscient qu'en plus d'avoir un rôle déterminant dans la réussite de l'équipe, le leader est tout autant le premier désigné en cas d'échec.

En tant que nouveau responsable, la mise en place d'un univers pour collaborer positivement ne devra pas prendre le pas sur l'importance de l'excellenece des résultats des membres de l'équipe, cela doit passer par la confiance indispensable que doit avoir l'équipe dans le leadership du manager.


Voici donc plusieurs atouts pour réussir dans ce poste.

Ces atouts transformeront votre nouveau job. D'une montée en puissance timide et difficile, vous en ferez une chance inouïe de développement.

1 - Communiquer pour gagner

Une communication claire est un élément important dans la construction du succès relationnel - le relationnel entre l'équipe et le leader n'est pas différent -.
Exprimez vos idées avec clarté, assurez-vous que les employés comprennent ce que vous leur dîtes. Créez un environnement de conversation amical et donnez aux collaborateurs la liberté d'exprimer leurs pensées et leurs attentes. Les membres de l'équipe seront plus en phase avec un leader avec qui ils communiquent ouvertement.

2 - La faute de départ peut se convertir en opportunité

Encouragez la créativité en permettant aux membres de l'équipe de se tromper. S'ils savent qu'ils ne leur sera pas tenue rigueur d'arriver avec une solution atypique, ils seront plus enclin à sortir du cadre pour plus de créativité, en favorisant plus d'idées innovantes.

 

3 - Regardez devant : exprimez votre vision du futur.

Un leader avec un plan est plus facile à suivre. Une fois conscient de l'objectif de l'équipe, chaque membre de l'équipe s'efforcera de prendre part pour participer à l'accomplissement de l'objectif. Ceci en assurant pas seulement la mobilisation de chaque individu, mais surtout en unifiant l'équipe en tant que tel.

 

4 - Partagez votre passion du travail avec vos collaborateurs.

Si un leader est enthousiaste et croit dans son travail, et reconnait les obstacles que l'équipe va rencontrer, l'équipe sera soudée. Ceci est particulièrement vrai dans un environnement où les obstacles et les résultats sont difficilement quantifiables.

 

5 - Connaissez-vous vous-même.

Comme l'a souligné Peter Drucker dans "manager soi-même", l'analyse du feed-back consiste à mettre sur papier vos attentes après avoir pris une importante décision et après 3,6,9 ou 12 mois passés, comparer ce qui est effectivement arrivé. Cela aide les leaders à pointer exactement ce qui a fonctionné et ce qui a échoué, ils peuvent ainsi combler les lacunes dans le futur.

 

Elaborer une stratégie de leadership efficace est encore une part importante et intimidante de la mission du nouveau manager. Avec ces infos, vous pourrez arrêter de vous focaliser uniquement sur votre efficacité de leader.

 

 

 

Posté par stephanedabas à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]