Rôle et sens des émotions notre chemin vers le bien-être

IMG_9909

 

Que faire de ces décharges émotionnelles ?

Merci et gratitude pour ailes ! Le bien-être c'est les vivre et s'élever lorsqu'on arrive à comprendre le sens ! Ces phénomènes nerveux et chimiques sont si puissants que nous restons le plus souvent soumis à eux et que nous pensons que nous n'y pouvons rien. Dans la majeur partie des cas, nous subissons leur diktat en silence et nous ne faisons pas le lien avec les causes qui créent ces états internes. Dès qu'elles se pointent dans notre corps, notre cerveau ou nos pensées nous créons des schémas qui nous emmènent sur des chemins dont nous n'avons pas conscience qui affaiblissent notre performance, nous décridibilisent, nous détruisent même. Sachant qu'il existe 5 ou 6 émotions négatives pour 1 à 2 positives, il y a du boulot !

 

IMG_9841Là où les émotions prennent leurs racines : le corps, le cerveau, les pensées.

Exemples :

Emotions à partir du corps : je regarde vers le bas, ma tête va dans le même sens, je suis pensif et nostalgique, cela crée une attitude triste et abattue.  A l'inverse rester droit et dynamique va me redynamiser, me remotiver. Le sourire crée une attitude de joie. Hausser les épaules ou le yeux au ciel indique le mépris, l'agacement ou la colère. Maintenant imaginons-nous en face de quelqun qui a ces attitudes, comment réagissons-nous ?

A partir du cerveau : je suis dans une situation de danger en voyant un animal foncer sur moi, mon cerveau perçoit ce danger et me met en situation de défense instantanément. La décharge d'adrénaline entraîne une accélération cardiaque, mes muscles se raidissent, je suis en situation de courrir, de combattre ou de faire le mort. A l'inverse, quand je suis face à un simple paysage, en fonction de mon histoire et de mes filtres, mon cerveau pourra être à l'initiative d'un magnifique sourire lui même source de joie et/ou de gratitude !

(Sachant que le cerveau ne fait pas la distinction entre le réel et le virtuel, notre imaginaire peut tout changer. On comprend aussi ici l'impact des images que l'on peut voir ici ou là dans les médias, au cinéma...).

A partir des pensées : je pense que je ne vais pas réussir mon examen ou ma prise de parole, cela crée de la honte ou de la culpabilité, je suis alors en colère ou triste et abattu.

Ceci étant, nous ne sommes pas tous égaux devant les émotions. Notre histoire, notre parcours de vie, nos réussites, nos échecs, nos blessures façonnent nos réactions et nos attitudes dans différents types d'environnements.

cerveauLe cerveau est-il un problème ?

Alors que l'homme a évolué et que son environnement est passé d'une vie nomade connectée à une nature hostile pendant des centaires de milliers d'années à une vie sédentaire dans les villes en quelques siècles, la structure de son cerveau est restée quasiment la même. Le cervelet (cerveau reptilien) qui nous sauvait de nos prédateurs quand nous vivions dans la jungle a toujours gardé le même rôle aujourd'hui. Il ne fait aucune différence entre une dispute ou un mot déplacé et une attaque de lion. On sait pourquoi aujourd'hui : le cerveau limbique (cerveau émotionnel) a une énorme quantité de connexions neuronales vers le cortex (cerveau de la raison) alors que celui-ci n'en a que très peu dans l'autre sens. Il est donc très difficile de ne faire appel qu'à notre raison !

 

Le corps, les pensées et le cerveau sont à la fois racines et véhicules de nos émotions qui évoluent par leur intermédiaire. Nos 5 sens en sont d'énormes amplificateurs. Une note de musique, un superbe mâle ou une magnifique femelle, un repas gastronomique, la caresse du vent sur la peau, un parfum divin vous emmènent peut-être au 7ème ciel ou presque...

 

 Il-y-a-cinq-ans-un-tsunami-devaste-le-Japon

Nous voyons bien que tel un tsunami, elles peuvent créer le paradis ou l'enfer. Le plus important c'est d'en saisir tout le sens dans l'instant. Chaque émotion a un rôle et un message à nous transmettre, à nous de le saisir. C'est la raison pour laquelle j'avais parlé dans d'autre articles de l'importance d'écouter les informations que nous transmets notre corps afin de saisir ce sens caché qu'il souhaite nous mettre en conscience. Les émotions sont elles aussi des messagers. Si nous réagissons c'est que nous avons des problématiques à résoudre. Personne ne nous oblige à ces réactions, c'est notre perception et nos déséquilibres internes qui nous poussent à réagir et à nous défendre, mais le danger n'est qu'illusion par rapport au lion !

C'est là qu'intervient l'intelligence émotionnelle car lorsqu'on a fait le chemin pour comprendre ces processus internes, on peut alors saisir ce qui se passe chez l'autre et l'accompagner par l'empathie ou la compassion pour accueillir la souffrance de ses déséquilibres.

 Pour soutenir ce blog 

Posté par stephanedabas à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


La main outil d'ouverture ou de fermeture ?

42d76c66-bdb3-452d-a84d-63f8f6696e1c-original

Tendons nos mains et mettons la main à la pâte, puis faisons des pieds et des mains pour réussir haut la main à reprendre nos vies bien en main. Plus qu'une poignée de main, un matin pour tout et pour rien, l'air de rien, donner tout et se voir enfin main dans la main. Que ce soit aujourd'hui ou demain, être fier, être bien et lâcher la prise et le frein à mains, dévaler la vie en chemin, s'amuser à l'😊envers en marchant sur les mains. Etre pris la main dans les sac, et courrir, voler, nager sans fin. La main, cet outil à la portée de chacun fête de lignes à la croisée des chemins, ouverte ou fermée, manuelle artisane du monde de demain et avoir pour le monde le coeur sur la main.

Posté par stephanedabas à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Assertivité : communiquer par l'ancrage et l'alignement

Tête coeur ventre : équilibrer nos 3 cerveaux pour accroître notre bien-être, notre qualité de vie, notre performance et notre puissance.

"Il y a un seul courant, une seule respiration. Toutes choses vivent en harmonie". Hippocrate

Faisant partie d'un même axe central, si nous écoutons notre tête, notre ventre et notre coeur, nous en apprennenons plus sur nous-mêmes que jamais.

cerveau performance qvt bien être au travail

Le cerveau centre de commande

Notre tête bien "fête" comprend un cerveau organisé en terme logique et rationnel à gauche et un cerveau créatif et spontané à droite. Ces deux hémisphères sont diamétralement différents et doivent cohabiter pour développer des capacités d'une incroyable puissance. Notre cerveau est un peu comme le bouton de synthonisation d'une radio avec ses fréquences et ses ondes vibratoires, ses programmes ses circuits imprimés, ses éléments. Il est en résumé composé de 3 "pôles" :

- le cortex : cerveau rationnel et de la raison

- le cervelet ou cerveau reptilien : partie instinctive primaire

- le cerveau limbique qui gère et s'occupe des émotions.

Il a la capacité, à travers notre état d'esprit et nos croyances de créer et de provoquer des situations en accord avec les fréquences de pensées que nous avons (voir la mémoire de l'eau)

L'équilibre de tout ces éléments tient beaucoup à l'impact des émotions qui peut le rendre un peu "fou". Ces émotions le rendent agressifs, colèrique, triste, appeuré, joyeux... Ces émotions jouent énormément sur notre niveau d'énergie vitale : 1mn de colère intense nécessite 5 h de récupération de notre système immunitaire tellement la dépense d'énergie est importante.

Toutes les études scientifiques montrent actuellement que les personnes qui méditent, respirent consciemment, se relaxent accueillent beaucoup mieux leurs émotions. Ex : la pleine conscience.

Le centre de respiration est géré par le cerveau qui gère un système de respiration double : l'inconscient qui travaille notamment la nuit et le conscient.

  coeur performance individuelle qvt bien etre au travail communication

 

Le coeur, véritable centre de notre énergie

« Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition, car ils savent ce que vous voulez devenir, tout le reste est secondaire". Steve jobs

"L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le coeur". St Exupéry

Notre coeur, lui-même protégé à l'intérieur et derrière les os de notre thorax est le siège de l'intuition. Il est cet organe qui bat plus de 100000 fois par jour, comme tous les autres organes, il a besoin d'énergie qui lui est apporté par les nutriments et l'oxygène fourni par la respiration. Il pèse environ 300 g et mesure 14 à 16 cm. Nous respirons 15000 L d'air par jour en respirant normalement 30 à 50 % moins lorsque nous sommes stressés et jusqu'à 10 fois plus lorsque nous faisons des respirations dynamiques ou profondes.

Selon Aristote qui fut le premier à le découvrir, c'est le 1er organe à se former lors de la croissance de l'embryon : c'est l'embryogénèse. Il en faisait logiquement l'organe de la vie et le siège de l'âme.Toujours selon lui, le coeur représente le mouvement presque perpétuel et il est la différence majeure entre le règne minéral et le vivant. Platon a à peu près la même vision des choses à propos du coeur.

Au-delà de ces considérations, le coeur est le repère et le modèle de toute vie. Il génère une puissance électrique très élevée, qui dégage le plus d'énergie. L'intensité est 50 fois plus élevée que celle du cerveau. Le champs électrique généré peut être détecté jusqu'à 3 Mètres au-dela du corps.

Au-delà de son rôle cardiaque, le coeur cumule d'autres fonctions dont celles, de glande endocrine, de système nerveux et de productrice d'électricité. De sorte que le coeur possède son propre réseau neuronal en cumulant un nombre de neurones de 40000. Même si ce chiffre parait faible, il n'en reste pas moins qu'il représente quand même l'équivalent d'une aire du cerveau.

Quelles sont les expressions qui vous parlent le plus à propos du coeur ?

- la peur au ventre

- le coeur sur la main

- avoir le coeur gros

- avoir un coeur d'or

- de gaité de coeur

- en avoir le coeur net

- si le coeur vous en dit...

Le coeur est aussi le siège de l'intuition comme je le disais ci-dessus. Vous savez, cette petite voix qui vous parle et qui vous dit où tourner lorsque vous cherchez votre chemin et dont vous ne suivez pas la recommandation parce que votre mental refuse souvent ces indications. L'intuition est une vrai richesse. Lorsque l'intelligence du coeur intuitif nous fait comprendre la simplicité et la joie qui sont la nature même de la vie et que nous nous plongeons dans notre existence avec la pureté innocente et l'émerveillement de l'enfant, la vie est prodigue de miracles.

ventre performance qvt bien etre au travail cerveau coeur santé

Le ventre siège de nos émotions et de nos comportements ?

On sait que les émotions sont un vecteur puissant de charge ou de décharge d'énergie de notre corps. 1Mn de colère nécessite 5H à notre corps pour reconstituer ses défenses immunitaires. On sait maintenant aussi que 95 % de la sérotonine produite par notre corps (hormone qui gère nos émotions) est produite dans le ventre. C'est cette hormone qui donne l'information au cerveau de produire des ressentis comme les sueurs froides, les mains moites, les jambes qui flagellent, la voix qui tremble.C'est donc elle qui nous déstabilise, nous apeure nous fait perdre nos moyens. Tel un tsunami, une émotion peut nous mettre à genoux ou nous faire toucher le ciel.

D'où la nécessité pour être aligné de comprendre le méchanisme pour mieux accorder nos 3 cerveaux.

En fait il existe 5 émotions majeures, la joie (yes !), la colère, la tristesse, la culpabilité et la honte. Mais deux résument à elles seules toutes les autres : l'amour et la peur.

Ces émotions quand elles sont reçues par notre organisme, arrivent directement dans le ventre (avoir la peur au ventre). Ce sont alors les neurones situés à cet endroit qui transmettent le message au cerveau et non l'inverse.

Nous savons depuis peu que notre ventre renferme un important réseau de 200 millions de neurones. Ces neurones jouent plusieurs rôles dont celui "d'organiser" la digestion.

Leur présence nous a permis une évolution importante en libérant le "1er" cerveau de cette tâche, sans lui nous n'aurions pas pu développer toutes nos facultés intellectuelles.

Une quinzaine de chercheurs ont également constaté, grâce à l'imagerie médicale, que le ventre avait un impact majeur sur nos comportements.

On sait également qu'il existe en médecine chinoise une technique de guérison relative aux maladies d'Alzeimer, de Parkinson et à la dépression. Cette technique c'est l'acupuncture abdominale. Les chercheurs ont constaté que ces maladies détruisent également les neurones entériques (ventre). Il s'avère que si l'on pouvait diagnostiquer ces maladies avant la survenance des tremblements, on pourrait en stopper l'évolution.

Alors, prêt(e)s à écouter et à communiquer avec votre ventre ?

Posté par stephanedabas à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]