01 décembre 2015

Sortir de sa coquille : opportunité ou risque ?

 

chaîne brisée

 

La pyramide de Maslow dépassée ?

Nous savons au vu de toutes les transformations qui s'opèrent dans le monde, que les besoins humains d'aujourd'hui ne sont plus catégorisés de la même manière que par le passé.

Il existe aujourd'hui selon une étude de l'université de Rochester 3 niveaux de besoins universels :

1 - le besoin d'égalité intrinsèque : l'être humain demande de la considération, de la reconnaissance, du respect, de la bienveillance et de la confiance ;

2 - le besoin de développement personnel : chaque être humain a besoin d'acquérir de nouvelle connaissance pour s'épanouir ;

3 - Le besoin d'autodirection, besoin de ne pas être contrôlé en permanence.

La révolution des techniques de l'information et de la communication, la chance de pouvoir disposer de n'importe quelle connaissance ou presque, de n'importe quel savoir font que l'Etre humain ne pense et ne voit plus son existence comme auparavant. Il se sent perfectible, ouvert, curieux et avide de nouveaux savoirs. Il est en même temps tiraillé entre les opportunités que ces changements offrent à lui et qui représentent autant de dangers, de défis à relvever et de nouvelles responsabilités bien lourdes à assumer face à la facilité de ne rien changer à son existence qui s'est quand même révélé être une grande misère humaine. Cette opportunité de changement d'attitude et d'ouverture permet à chacun de se sentir proche de son voisin tant au niveau géographique qu'au niveau humain et en même temps très éloigné du fait des graves problèmes que produisent l'égo et le mental dont nous sommes les esclaves. Tout ces potentiels qui sont à notre portée constituent un réel bouleversement pouvant nous amener à comprendre que nous ne sommes qu'UN. Du grand nord à l'Equateur, des plaines de Sibérie à la côte Californienne, de Marcq en Bareuil à Montpellier ou encore du Vésinet à St Denis nous sommes connectés les uns aux autres par un champs d'énergie qui nous compose et qui compose l'univers. Les études scientifiques ont validé ce qu'affirmait déjà depuis bien longtemps les spiritualités Taoïstes, Bouddhistes, Hindoues, sur le fait que nous étions tous reliés non seulement entre nous mais aussi à la nature, à l'univers. Cette période de rapporchement par les systèmes de communication et en même temps d'éloignement de nous-mêmes et de nos semblables à cause de nos croyances fondées sur l'égo est le seul frein qui nous empêche de réaliser un saut quantique de conscience. 

ENSEIGNEMENT - Gregg Braden "Sentiments, Energie & Conscience" sur l'unité de l'univers

Le Pouvoir du subconscient - une interview de Gregg Braden (Les Traductions Alunissons)


Les univers infiniment grand et petit se rejoignent, nous avons à l'intérieur de nous des sens que nous ignorons mais qui existent bel et bien et que nous pouvons développer, cultiver à partir du coeur, du ventre et du cerveau. Ces différents organes sont capables de nous envoyer des informations comme l'intuition, les ressentis physiques liés à des émotions, des douleurs qui sont de réels messages transmis par notre corps. Les études scientifiques de Max Plank, de stephen Hawkins, de Greg Bradden et bien d'autres corroborent et montrent à quel point l'univers quantique auquel nous appartenons remets en cause bon nombre de théories erronnées. Notre corps est un champs d'informations connecté à son environnement lui-même champs d'informations avec lequel nous communiquons en permanence. La puissance du coeur est la plus importante et peut nous permettre d'accéder à des savoirs infinis. Nous ne sommes non-seulement qu'un mais notre niveau de conscience de cette appartenance représente la certitude que notre salut est en nous et non en dehors. Notre vrai problème est que nous sommes dans une phase de transition extrêmement compliquée où la peur domine et où la prise de risque de changer de paradigme est le premier enjeu actuel de l'humanité. Accéder à ces connaissances et à ce niveau de conscience nécessite une approche de tous les instants qui nécessite introspection, compréhension, patience, prise de recul, méditation. Le risque et que nous sortions non seulement de notre coquille, mais finalement du système dans son ensemble pour aller vers un nouveau paradigme fondé non pas dans l'égo et le mental mais dans le coeur et l'amour inconditionnel.

Quel est ce risque, à quoi sommes-nous exposés en ce cas ?

Nous sommes simplement exposés à nous-mêmes. C'est enfin se regarder réellement dans la glace pour comprendre que notre manière de vivre et d'exister actuelle revient très simplement à couper la branche sur laquelle nous sommes assis. Les tensions actuelles, la conjoncture économique, les guerres sur presque tous les continents depuis 20 ans, la culture de la vie et de l'argent facile ont construit un monde d'illusions où nous nous complaisons dans l'apparence et la fausseté. Le seul risque est finalement celui de revenir à la réalité et d'être prêt à perdre certains privilèges matériels pour accéder à une réalité vraie sans superficialité sans apparence, mais avec des enjeux de responsabilité majeur. Prendre ces risques pour tout changer et retrouver nos valeurs humaines de partage, d'évolution et de paix. Alors, par quoi on commence ? Où est la clé pour réussir à développer la prise de recul, et de conscience que notre existence ne tient plus qu'à un fil ?

 

Posté par stephanedabas à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,