A quel moment pourrons-nous mettre en condition de pratiquer ce que cette vidéo suggère ?

IMG_9827

 

Le Pouvoir du subconscient - une interview de Gregg Braden (Les Traductions Alunissons)

Posté par stephanedabas à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Leadership & Bien-être

 Bien-être-1

 Pas d'antinomie entre les deux

Tout d'abord ces deux états d'être ne sont pas contraires. Je dirai même que cela va de pair. Le bien-être est un état d'équilibre physique mental et émotionnel. Une harmonie qui permet à chacun d'avoir du leadership, d'inspirer et de rayonner. C'est très simple puisque nous sommes en vie.

 

 SE POSER

1ère clé

Se poser et faire le point

Vivre Sa vie

Est-ce que je connais mon rôle et mes talents pour vivre ma vie ? Cette première clé est fondamentale car elle détermine ce qui suivra. Être en accord avec moi-même c'est trouver ma voie. L'enjeu est déterminant, les conséquences le sont tout autant. Trouver ma voie c'est me permettre de faire chaque jour ce que j'aime et même ce qui me passionne. Selon de très sérieuses études sociologiques, nous passons notre temps de la manière suivante :

- 7 à 8 heures de sommeil

- 1 heure pour m'occuper de mon corps : me laver, me maquiller, me raser, me laver les dents, aller aux toilettes, me peigner ;

- 2 heures pour boire et manger : préparer les repas, sortir et ranger la nourriture du frigo, pour faire les courses, laver la vaisselle ou remplir le lave-vaisselle, pour préparer mes tartines, les faire griller, pour d'autres mettre les céréales dans mon assiette, éplucher les kiwis, les oranges, préparer le thé, le café puis mâcher, avaler etc...

- 8 à 10 H à aller sur mon travail, à exercer mon activité professionnelle, à revenir, à  à me garer, aller en rendez-vous etc...

Reste seulement 2 heures pour moi, ma famille, mes relations, mon épanouissement.

On a voulu nous faire croire que c'était pendant ces deux petites heures que la vie valait d'être vécue ! Qui n'a pas un jour éprouvé l'envie de s'affaler dans le canapé en rentrant et d'allumer la télé ? Serait-ce possible qu'inconsciemment je me sois dit :

"Finalement la vie ne valait pas tant que ça la peine d'être vécue au vu du peu de temps que j'ai pour m'épanouir ?" Ai-je déjà ressenti le sentiment de perdre mon temps ?

 

joienjpg

Si on a pas de sens, de reconnaissance, de plaisir à faire tous les jours des activités professionnelles qui peuvent d'autant plus être plus ou moins les mêmes, rendez-vous compte le calvaire ! Voilà la raison pour laquelle faire ce que j'aime est primordial. C'est simple et logique. Qu'est-ce qui me permettra demain d'affirmer que ma vie vaut la peine d'être vécue ? Je dois être sincère avec moi-même et me poser la question suivante : quelle image ai-je de moi ?

Etre quelqun c'est juste Etre soi. Et c'est en étant en accord avec nos valeurs profondes au travail et en dehors que je serai bien, aligné(e), puissant(e) et inspirant(e). Est-ce que je connais mes valeurs ? Est-ce que je sais parfaitement ce qui me met en joie ?

Alors au boulot ! je prends soin de moi, je m'écoute avant tout, j'écoute le sens de mes émotions, de mon corps, de ce qui se passe dans ma vie et j'analyse tout ça pour savoir si je vis ma vie ou si je la subis.

A partir de là, je vais trouver l'équilibre qui me permettra d'Être dans en harmonie avec moi-même. J'aurai alors une attitude et un comportement naturellement inspirant, du leadership, une capacité à être un modèle de réussite au sens large et pas uniquement matériel.

 

énergie

 

2ème clé : entretenir son énergie vitale pour garder la santé

Par le physique

Entretenir son corps par l'exercice. Soit par du sport (pratiqué dans le plaisir, pas de performance pour la performance), soit par la pratique des arts martiaux, du yoga, du qi jong, de la danse... Une activité qui me mets en contact avec mon corps, qui le fait fonctionner, qui le fait transpirer (évacuation des toxines), qui me montre qu'il est en vie lui aussi, qu'il m'appartient de lui accorder de l'importance parce que c'est juste ma maison. Personne d'autre ne le fera à ma place.

 

amandes

Par la nourriture

avoir une alimentation saine, la moins transformée possible, retrouver le goût des aliments, privilégier une alimentation biologique. Limiter la viande, le sucre, les aliments acidifiants, lourds à digérer. Accorder de l'importance à ce qui est végétal, cru, et varié. Je peux choisir de consulter un(e) naturopathe ou un(e) diététicien(e).

Autre élément important : boire suffisamment et régulièrement. Notre corps est composé à 80 % d'eau, il a sans cesse besoin d'être hydraté.

 

 Ballons

Par l'émotionnel 

Lorsque je vis des émotions, la règle numéro un c'est de les laisser émerger pour les faire sortir. Je sais bien que c'est parfois compliqué en famille ou au travail de laisser couler ses larmes, de crier, de montrer sa joie etc... C'est à cause de notre éducation, et de notre culture judéo-chrétienne qui nous a en formellement interdit de les montrer. Pourtant, c'est une véritable hérésie. Si je n'arrive pas à laisser sortir la puissance et l'intensité qu'elles contiennent, celles-ci resteront bloquées à l'intérieur de mon corps en laissant les hormones produites inutilement intoxiquer mon sang et mon métabolisme.

Pour être plus clair, le sens même du mot émotion se dit ex movere en latin : aller vers l'extérieur.

 

La médecine chinoise par ailleurs explique parfaitement l'impact des émotions bloquées trop longtemps accumulées sur les différents organes de notre corps :

 

  • colère : foie
  • Joie : coeur
  • Anxiété : poumons et tristesse
  • Soucis : rate
  • Peur et frayeur : reins

 

Prenons l'exemple des bébés ou des petits enfants, ils ne se posent pas de question et pleurent, crient, rient. Rien ne nous empêche d'aller dehors, ou dans les toilettes ou de se cacher n'importe où pour évacuer ces réactions nécessaires à notre équilibre.

De plus je peux apprendre à gérer mess émotions pour ne plus les subir et en être l'esclave. Cela s'appelle reprogrammer mon cerveau pour changer les circuits neuronaux que j'utilise sans cesse et qui sont de véritables "autoroutes réactionnelles" lorsqu'il s'agit des émotions. Reprogrammer mon cerveau c'est lui redonner de l'oxygène au sens propre et figuré, c'est l'entretenir, le faire rajeunir, c'est développer sa plasticité puisque l'épigénétique montre très bien cela aujourd'hui.

 

Par le mental

Il existe pour cela quantité d'outils : PNL, Sophrologie, Yoga, Techniques de respiration, Préparation Mentale, Affirmations, Visualisations etc...

Cohérence cardiaque et respiration consciente

Se méfier des insomnies. Mal dormir, même si malheureusement c'est devenu une habitude, n'est pas normal. Le sommeil est indispensable pour se régénérer et remettre en état la machine corporelle chaque nuit. Bien réfléchir aux causes qui peuvent provoquer ces insomnies : manque d'exercice physique, stress chronique, bruit environnant, trop de luminosité, activité professionnelle avant d'aller dormir (ordinateur, tablette, téléphone portable...) etc...

Deux autres clés la semaine prochaine : abonnez-vous !

Faîtes vivre cet article grâce au plaisir que vous avez pu ressentir en le lisant ou à l'intérêt que vous avez pu lui donner.

Si vous voulez participer à notre prochain atelier :

Leadership & Bien-être : atelier pratique et interactif

Leadership & Bien-être : atelier pratique et interactif pour booster votre énergie et votre confiance en vous. Parce que l'équilibre émotionnel, physique et mental est indispensable à notre épanouissement, nous proposons de concilier des outils de développement personnel, de communication et de leadership à des techniques propres au métier de la sophrologie et de la relaxation.

https://www.eventbrite.fr

 

Les 5 rituels matinaux pour vivre ses journées en conscience !

harmonie5

Les 5 bonnes habitudes du lever pour des journées harmonieuses

Un-verre-d-eau

 

1 - Boire de l'eau au lever : pas de quantité imposée, juste se réhydrater après la nuit car notre corps consomme de l'eau en transpirant toute la durée du sommeil. Avoir une bouteille à portée de main même pour boire pendant la nuit.

respiration-profonde

2 -Respirer profondément à l'inspir et à l'expir en sentant bien l'air entrer et sortir de notre corps, de nos poumons, de nos narines, de notre bouche .En profiter pour prendre 5,10 15 minutes selon chacun pour pratiquer la relaxation ou la méditation en ne plaçant son attention sur les battements de son coeur. Depuis combien de temps n'avez-vous pas ressenti votre coeur battre ? Faire en sorte que nos activités habituelles redeviennent des moments vécus pleinement et sereinement dans le plaisir. Cette approche nouvelle va donner le ton à votre journée. En résumé, nous devons profiter du moment présent et de toutes les choses que nous faisons dès les premiers pas, dès les premières minutes de la journée.

Soyez enthousiaste pour ce nouveau lever du jour, pour toutes ces journées qui font que vous vous sentez vivant.

top-3

3 - Définissez les 3 actions les plus importantes de la journée. Quels vont être mes activités de la journée, que vais-je faire pour être efficace tout en évitant le stress ? Organiser ma journée en blocs-temps pour agir, et entreprendre mes actions en allant droit au but. Prévoir des blocs de 45-50 Mn et des pauses consécutives de 3 à 5 ou même 10 minutes, ceci permet d'optimiser la concentration et d'optimiser mon activité cérébrale. Vous pouvez en profiter durant ces quelques minutes vous recentrer sur vous : relire un passage d'un bouquin que vous aimez particulièrement et qui vous inspier, lire un article de blog (si,si...), ouvrir la fenêtre et respirer l'air frais, juste penser à votre coeur qui bat... C'est comme vous voulez. Occupez-vous de vous. Si votre hiérarchique vous dérange précisément à ce moment, dîtes-lui que ça vous fait plaisir de le voir (préparez-vous pour le cas où...) et demandez-lui s'il a prévu un petit moment pour que vous parliez de lui de ce que vous appréciez chez lui (si, si...), osez cet effort. Il ne s'en remettra pas et oubliera la raison pour laquelle il était venu vous voir.

 

 

grateful

4 - Cultivez la gratitude et la reconnaissance : tenez un cahier ou un carnet dans lequel vous noterez les évènements de la journée pour lesquels vous ressentirez et exprimerez de la gratitude. Cela reste évidemment très personnel donc à chacun d'être créatif et innovant !

4492290-damier-noir-et-blanc-en-recul-en-indiquant-la-distance-de-vue

5 - Prendre du recul sur la journée et le temps qui s'écoule et prendre conscience de tout ce qui se passe bien, ce qui vous a apporté du positif, de la joie et du bonheur. Garder toujours la vigilance et la conscience en éveil pour capter les informations auxquelles vous ne pouvez pas avoir accès en étant toujours actif. Cette conscience et cette vigilance vous permettront petit à petit de reprendre votre existence en mains, de ressentir ce qui vous va et ce qui ne vous va pas. Ca vous permettra de vous aimer un peu plus chaque jour.

 

Abonnez-vous à ce blog et si vous n'êtes pas prêt, ou que vous haÏssez les envois intempestifs, vous pouvez toujours liker, commenter, partager cet article, ça me fera vraiment plaisir que cet article ait pu vous avoir apporté un moment agréable vous dans cette journée !

Le bien-être au travail commence dès le lundi !

Bonjour à toutes et à tous,

Quelques astuces pour les lundis parfois difficiles

today begins

Grand principe

 

 

 

 

 

 

Le matin dès le lever

Commencer sa journée en créant une atmosphère positive et inspirante. Ecouter de la musique douce, faire quelques étirements (tranquillement et sans forcer), faire quelques minutes de méditation, prévoir de prendre le petit-déj avec les enfants ou au contraire prévoir ce moment pour être seul face à soi-même. S'occuper de soi, changer le train-train : changer la boisson matinale, changer l'organisation de son lever, être dynamique et enthousiaste mais pas trop. Trouver des solutions pour faire en sorte de sortir d'une routine qui trop souvent nous empêche de prendre du plaisir et ce dès les premières heures.

 

31j +++

 

 

 

 

 

 

Objectifs

Le but est de commencer sa semaine et surtout son lundi avec une envie profonde, pratique et concrète de prendre du plaisir à faire les choses. On pourra par exemple établir un planning journée par journée de ce que l'on souhaite accomplir tout au long de la semaine. Jeter ses idées sur le papier comme pour un "brain-storming".

Exemple : choisir et commander ou acheter le livre que j'ai vraiment envie de lire depuis si longtemps, prévoir le sujet du blog que je souhaite mettre en ligne, demander un entretien à mon manager pour savoir si il a prévu des solutions pour améliorer notre collaboration et renforcer notre efficacité, contacter un organisme pour une formation que je souhaite faire, m'inscrire à une association pour exercer mes talents de prise de parole face à des groupes, quels axes je choisis de privilégier dans la gestion de mon temps, quelles sont mes "vraies" priorités cette semaine ... ?

Le début de semaine

Commencer "son" lundi non pas en répondant "comme un lundi" à la question comment vas-tu. Montrer plutôt une grande confiance en soi en étant positif face à son interlocuteur : " le lundi est comme chaque journée, un vrai renouveau". Ca permet de ne rien dire de précis - toujours éviter d'éveiller la jalousie de son interlocuteur - en même temps je montre ma tranquillité d'esprit et mon calme olympien.  En profiter pour organiser ou ré-organiser son bureau, pour personnaliser son espace de travail pour y mettre une touche "perso" si ce n'est pas déjà fait ou changer les photos un peu trop anciennes des personnes que j'aime.

 

Organiser son travail par tâches

gestion-du-temps1601

Le temps se priorise aussi

Toutes les journées sont soumises à la dictature de l'urgence. Il est donc indispensable de visualiser ses priorités. Organiser son temps de travail par tâche de 45 mn. Pourquoi ? Parceque c'est le temps pendant lequel notre cerveau atteint son pic de concentration. Ne pas oublier de faire des pauses de 3mn régulières pour relâcher la pression et prendre des temps de respiration et de récupération. Inspirer et expirer profondément.

Le mercredi est pour celles ou ceux à 80% la journée de repos de la mi-semaine. Repos ? Pas vraiment, en fait cela consiste à s'occuper des activités des enfants, de l'organisation et de la gestion du foyer, des clients qui me pressent malgré mon 80%. Pour ces personnes, il faudra également établir son planning pour que cette journée soit un aussi un plaisir à partager et non pas une pré-occupation sous-jacente tout le lundi et le mardi... Pour les personnes à plein temps, en profiter pour réfléchir sur les actions menées le lundi et le mardi et continuer sur la même lancée ou reconsidérer une position, les axes à définir ou ceux à modifier.

Mesurer la performance

Toujours prendre du temps pour mesurer les actions et leur résultats afin de se donner le moyens de faire des choix sur ce qui marche vraiment (loi de Pareto). Toujours identifier ses voleurs de temps et les éliminer simplement et efficacement.

Le jeudi est pour ma part toujours un jour sympa, pas particulièrement parcequ'il est l'avant-dernier jour avant le week-end mais plutôt parceque j'ai souvent encore plus la pêche ce jour là. Et vous, avez-vous une journée pendant laquelle vous vous sentez encore plus au top ? 

L'après midi du vendredi est la période bilan de la semaine : quels ont été mes avancées sur mes sujets par rapport à lundi ? Où en sont mes projets à court, moyen et long terme ? Quels sont ceux qui sont réellement prioritaires et qui doivent être bouclés avant la fin de l'année, quelles sont les freins auxquels je vais devoir faire face ? Les résultats que j'ai obtenus sont ils à la hauteur de ceux que j'avais prévus ?  En profiter pour se féliciter ne pas s'accabler inutilement si la réussite n'est pas encore au rendez-vous et en déterminer les causes : intervenant indisponible de la semaine, problème indépendant de moi, en cas de responsabilité dans l'échec, toujours en tirer en tirer parti.

 

18 août 2016

Etre - bien-être - mieux-être : pourquoi penser plus grand que nos conditionnements ?

 L'importance du lâcher prise

LACHER

C'est la base du bien-être. On ne peut atteindre un certain niveau de bien-être sans avoir lâché-prise sur nos appréhensions, angoisses, peurs qui sont en nous depuis tant d'années. Sachant que les messages positifs ou négatifs proviennent toujours de notre corps et/ou de notre mental (Cf : Guide du bien-être 1er Chapître) et que nous les entretenons malgré nous à cause de circuits neuronaux gravés au plus profond de notre cerveau, nous devons être extrêmement vigilant avec nos états internes (humeurs, états d'esprit, attitudes...) si nous voulons trouver un niveau de bonheur et de bien-être durable.

 

Écoute ton corps - Lise Bourbeau

Lise Bourbeau est la fondatrice du centre de relation d'aide et développement personnel Écoute Ton Corps. Le Centre offre ateliers, formations et livres traitant de mieux-être, développement, blessures et équilibre.

http://www.ecoutetoncorps.com


Savoir lâcher prise selon Lise Bourbeau, c'est faire des actions sans rien attendre en retour tout en sachant pertinemment qu'il y aura un résultat.

 

Le Dr Joe Dispenza a t il découvert le secret de l'auto-guérison ?

A l'occasion de la sortie de son dernier livre " L'effet Placebo, c'est vous " paru aux éditions Ariane, Claude Corse a pu rencontrer le Dr Joe Dispenza à la veille d'un séminaire à Paris. Entretien inédit et foisonnant autour des...

http://www.alternativesante.fr


Pour Joe Dispenza chercheur en neuro-science : "le lâcher prise c'est savoir qu'il y aura un résultat au bout d'une action sans chercher à savoir comment ce résultat va être obtenu et sans connaitre la logique qui va amener ce résultat".

Comme je l'écrivais plus haut, le rôle joué par le cerveau dans notre nivau de bien-être et de santé est définitivement essentiel. Et d'ailleurs, en constatant que les cerveaux féminin et masculin ne fonctionnent pas de la même manière, peut-on se dire que les hommes ou les femmes ont un cerveau plus déterminé au bonheur et au bien-être ? En fait non, le cerveau masculin (cerveau gauche) est analytique.Il fonctionne est latéralisé est très déterminé, est actif et puissant et est "conçu" pour réaliser des objectifs car il fonctionne de manière latéralisée et binaire. Les femmes au contraire ont un cerveau dont les zones sont activées de manière beaucoup plus larges, les deux hémisphères sont sollicités. En fait, ce qui nous réunit, c'est le constat que nous avons tous les deux en commun un immense potentiel inexploité. Ce qui est très intéressant c'est que nous avons tous la capacité d'atteindre ce potentiel tant que notre coeur bat, que nous sommes bien vivant et que nous aspirons au changement.

Nous savons et croyons que nous avons tous en nous un aspect supérieur qui nous dépasse qui nous permet de savoir qu'on peut mieux faire. Nous sommes tous propriétaires de cette capacité supérieure qui nous permettrait de recréer notre vie comme nous l'entendons. Et ce, dans toutes les civilisations, toutes les cultures, tous les pays. Nous savons aussi aujourd'hui, grâce aux nombreuses découvertes scientifiques, qu'il existe un champs quantique qui regorge de potentiels et qui dit que nous pouvons créer notre futur sur la base de la nature de nos pensées et de nos actions.

 

cerveau 2

 

 

Les conditionnements du cerveau

Etre bien, heureux, respirer le bien-être est étroitement lié à nos conditionnements cérébraux et comportementaux ancrés depuis toujours dans nos existences. C'est donc la raison pour laquelle nous produisons presque toujours les mêmes schémas qui nous mettent dans les mêmes situations, avec les mêmes conséquences, que nous avons le même travail, la même vie, les mêmes habitudes et les mêmes relations. Pour pouvoir réellement changer nos vies et retrouver le bien-être, il est nécessaire de profondément changer, il faut pouvoir agir plus grand que les circonstances de nos vies, de nos environnements et que les conditionnements de notre monde.

Notre cerveau est le reflet de notre environnement. Il est organisé de façon à confirmer et à refléter notre environnement et notre propre vie. Il s'ensuit que tous les évènements et les expériences que nous avons vécus, s'organisent sous forme de structures neurologiques. Cela qui nous permets d'un côté de nous familiariser avec notre monde, de l'autre nous nous habituons à percevoir la réalité et à fonctionner de façon prédictive et donc restrictive.

En d'autres termes, puisque mon environnement est la source de mes pensées et que les circonstances de ma vie sont à l'origine des différents circuits neuronaux qui se sont créés dans mon cerveau, cela veut dire que je ne pourrais jamais penser plus grand que mon environnement. Et si ma pensée dépend de mon environnement, qu'est-ce que je continue à reproduire ? Toujours la même chose.

Changer donc c'est se mettre à penser et à agir différemment en présence des même circonstances. La plus grande habitude avec laquelle nous devons rompre, c'est celle d'être celui ou celle que nous sommes : nous-mêmes d'où l'indispensable lâcher-prise.

 

CHANGEMENT

Changer pour recréer sa vie

A 40 ans, notre personnalité n'est déjà plus qu'un ensemble de circuit cérébraux bien limités qui nous auront déjà fait vivre la plupart des expériences que nous aurons eu à vivre à travers nos sens. Et c'est pour cette raison que nous avons tendance à créer tout ces programmes et ces conditionnements car il nous permettent de faire face aux différentes situations, aux multiples évènements de la vie.

Là où le bas blesse c'est que nous utilisons ces expériences pour éviter d'avoir à apprendre de nouvelles connaissances. Car en fait, après 40 ans, nous cessons d'apprendre et utilisons nos expériences pour évaluer chaque situation sur la base du ressenti qu'elle va créer en nous. Et si nous n'aimons pas le ressenti qu'une situation va créer, nous décidons de ne pas l'inclure dans une nouvelle expérience. Mais alors, quelle est la part  que nous laissons à l'inconnu et à ce qui ne nous est pas familier ?

Lorsque nous prenons conscience comme le dit la science, que nous sommes bien plus que ce que nous pensons être, nous comprenons alors que nous pouvons faire quelque chose de notre vie, à savoir ce qui nous correspond vraiment, et ce à quoi nous aspirons au plus profond de nous.

 


 https://www.youtube.com/watch?v=AHI5M2W9iT8

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à vous abonner.

Faîtes vivre ce blog grâce au plaisir que vous avez ressenti en le lisant et en en parlant. Ce sera un premier pas pour ceux qui se sentent isolés, qui souffrent et qui ont besoin de parler. Chacun doit faire apporter sa pierre pour construire un autre monde.

 

Le conte du colibri: je fais ma part - AikiCom

D'où vient ce conte ? Qui peut le dire? Mais l'histoire est trop belle pour ne pas la répéter tant elle revient l'attitude Aïki qui cherche non seulement à plus de paix en soi mais aussi avec les autres et contribuer ainsi à un monde plus solidaire, dans l'écoute et ...

http://www.aikicom.eu