03 décembre 2015

Naissance ou renaissance, ou est la différence ?

sortir de l'oeur

 

La vie est constituée de cycles et la réussite n'est de toute façon que la somme de nombreux échecs. Quelle attitude adopter face au dilemme actuel de considérer la réussite matérielle comme un but ?

Que dire de cette époque folle où le paraître et l'apparence sont les lois incontournables pour "réussir" ? Tout est faux. Il n'est pas de réussite de soi sans échecs. Plus la réussite matérielle est rapide et violente plus elle est destructrice. Tout ce battage fait par les médias pour pousser l'être vers ce qu'il n'est pas a pour conséquence de réduire cet être à des comportements compulsifs dépendants de son environnement.  Dire qu'il l'est déjà aussi du fait de son parcours et de son enfance, de ses parents et de leurs projections !

La situation de l'enfant dans notre monde d'aujourd'hui est bien compliquée. Souvent tiraillé entre des parents divorcés, dans une famille recomposée ou simplement pièce rapporté des couples plus occupés par leur carrière que par l'équilibre de leur progéniture, l'enfant ne devient dans ce cas que le résultat logique de ce qui a toujours été.

 

Sortir de sa coquille : opportunité ou risque ? - Performance individuelle, bien-être au travail

La pyramide de Maslow dépassée ? Nous savons au vu de toutes les transformations qui s'opèrent dans le monde, que les besoins humains d'aujourd'hui ne sont plus catégorisés de la même manière que par le passé.

http://former.canalblog.com

Je me permets de revenir sur ce sujet car il est selon moi primordial. Nous avons le pouvoir de tout transformer en nous mêmes pour nous mêmes et pour le monde. Les tensions actuelles montrent à quel point la situation est en train de changer, ceux qui ont a y perdre s'accrochent à tout prix. Mais l'énergie du changement est bel et bien là. Que ce soit les découvertes liées à l'énergie libre, les découvertes sur la physique quantique et les débouchés innombrables qu'elle permet, les modifications géo-stratégiques en cours, les personnes impliquées dans des réseaux participatifs divers montrent à quel point cette modification de paradigme est en cours.

Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas avait proclamé André Malraux. Nous y sommes ! La rencontre de ces deux pôles est inéluctable pour l'espèce et pour la planète elle-même. Par contre, ce n'est sûrement pas du haut de la pyramide qu'il faut attendre quoi que ce soit, bien au contraire. La réunion CAP 21 qui a lieu en ce moment montre bien à quel point l'apparence dont je parlais au début de ce post constitue l'opposé du mouvement entamé par chacun en profondeur. Tant mieux ! A nous de nous rendre compte de l'obsolescence de ce système mort-vivant. A nous de renaître pour le meilleur en sortant de ce carcan insupportable. Passons de l'ère du mental à l'air pur du coeur. Passons de la raison calculatrice extrême au don et au partage naturel, changeons nos mode de pensées pour transformer celui de notre voisin. Donnons une chance à la vie sans nous couper d'elle et en lui accordant toute sa puissance, son impermanence son éternité et sa profondeur.

Il suffit simplement de faire UN choix et de l'assumer, de prendre le risque de perdre une partie de matériel pour gagner en spirituel. Sortir de notre zone de confort pour nous éveiller et retrouver une vie pleine de sens. Tel sera l'avenir, plein de sens  et d'amour, plein de joie et de lumière, plein d'obstacles mais plein d'enseignements et de maturité. Retrouvons la sagesse nous peuples occidentaux qui nous sommes coupés de nos racines et de nos valeurs, de notre raison d'être vouée au consumérisme effréné, aux vacances vides de sens, à l'image de perfection impossible que l'on nous vend, à la santé que l'on nous vole pour mieux nous soigner. Retrouvons nos vies en les reprenant au système qui nous gave d'irresponsabilité pour mieux nous diriger dans le néant. Soyons responsables aujourd'hui de ce que nous voulons être demain, reprenons notre destinée, nous en avons les moyens plus que jamais.

C'est toujours dans les grandes épreuves que l'homme en est sorti grandi, c'est en incarnant le changement pour le monde que Gandhi a permis l'indépendance de l'Inde. Soyons indépendants pour nous-mêmes et organisons nous-mêmes notre Etat intérieur.  N'attendons pas le changement autour mais concrétisons-le à l'intérieur !

Posté par stephanedabas à - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Naissance ou renaissance, ou est la différence ?

Nouveau commentaire